Une équipe soudée face aux pluies diluviennes du Rallye du Var

0
85

Le week-end s’annonçait bien pour notre partenaire Sébastien Loeb Racing avec 3 voitures engagées au départ du 65ème rallye du Var. Spéciales entre mer et montagne et adrénaline d’une manche finale du championnat de France des Rallyes. De quoi promettre un meeting haut en couleurs !

Pour l’anecdote, pour aller vite en rallye, on prend souvent « la corde » dans les virages, mais ce week-end, dans le Var, c’était plutôt du côté du ciel qu’il fallait évoquer les cordes…
Après une première journée de compétition vendredi, c’est dans des conditions apocalyptiques que les 3 équipages SLR se sont élancés samedi matin avant d’être stoppés lors de la liaison vers l’ES5 suite aux pluies diluviennes s’abattant sur le département. Une décision raisonnable impulsée par la direction de course.

Edition 2019 de rallye sous la pluie

Anthony Fotia était alors en tête de la 208 rallye cup, William Wagner et Benjamin Currioz plus prudents avaient également réalisé une belle entrée en matière. Une journée d’arrêt pour l’ensemble de l’équipe qui a donc dû quitter l’assistance et ses bolides pour retrouver un peu de quiétude à l’hôtel.

Dominique Heintz – team principal – nous confie « avoir rarement connu de telles conditions météo sur un rallye, c’était très compliqué pour tous : les mécanos travaillaient sous la pluie, la structure n’arrivait plus à protéger les équipes en plein travail et les équipages étaient inquiets de prendre le départ des spéciales sans connaitre réellement les difficultés qui les attendaient. La pluie fait des ravages, on l’a vu ce week-end mais c’est aussi le genre d’épreuves qui soude une équipe. Tout le monde est solidaire pour travailler au mieux dans des conditions extrêmes. La journée de samedi a été longue… Nous regardions « ce déluge » attendant les décisions de la direction de course quant à une possible reprise dimanche matin »

Le rallye a repris dimanche matin avec le team dans les starting-blocks. Une journée particulière empreinte d’une profonde émotion pour les nombreux sinistrés.
Malgré des conditions toujours difficiles, William et Kévin terminent ce rallye du Var a une belle quatrième place du Trophée Michelin, la neuvième au général. Un résultat satisfaisant après leurs nombreuses mésaventures, et notamment une crevaison en fin de parcours.
Alors en tête de la 208 Rally Cup, Anthony Fotia et Didier Sirugue ont été contraints à l’abandon pour raison mécanique, tandis que Benjamin Curioz et Arnaud Dunand terminent ce premier rallye en plaçant la Peugeot 208 R2 dans le top 10 de la catégorie.

Podium rallye du var 2019

La saison Rallye du Sébastien Loeb Racing s’achève donc avec une légère pointe d’amertume quant aux performances qui pouvaient être envisagées grâce aux 3 voitures engagées.
Une manche qui restera cependant un moment fort de cette saison que nous sommes fiers d’avoir partagé à distance avec le team. Le mois de Novembre touche bientôt à sa fin et nous reviendrons très prochainement vous présenter les prochaines actualités de notre team de sport automobile préféré.

Crédit photos : Peugeot Sport

AUCUN COMMENTAIRE