Peugeot 508 SW : stylée, pratique et agréable

0
712

Peugeot 508 SW BlueHDi 160CH S&S EAT8 Allure

Depuis 2011, on s’était habitué à ce 508 SW, break classique par excellence, alors que le changement s’avère radical avec la nouvelle génération.

Du grand style !

Les lignes, dérivées de celles de la nouvelle berline, se veulent plus modernes, sportives voire un brin agressives. Une face avant originale, un pavillon très élancé et bas, des portes sans encadrement, ainsi qu’un montant arrière fort incliné, témoignent d’une volonté de plaire à un large public, avant de se concentrer sur la fonction utilitaire que l’on attend d’un break.

Avec son coffre très accessible, au plancher plat et ses 530 litres de volume initial (1 780 litres par escamotage facile de la banquette), cette fonction n’est cependant pas oubliée.

Dans la conception de ce modèle SW, les ingénieurs ont  su, par une découpe arrière revue par rapport à la berline, augmenter la garde au toit et ainsi, faciliter l’accès arrière et l’habitabilité de ce break. En effet, trois personnes peuvent se trouver à l’aise  sur la banquette rabattable 1/3-2/3.

A l’avant, c’est l’opulence sur des fauteuils confortables à réglages électriques, face à une planche de bord résolument futuriste avec des commandes piano pratiques et d’autres à partir de la tablette. De nombreuses fonctions d’assistance sont à disposition comme le régulateur adaptatif, le maintien dans la voie ou encore une  assistance très complète au stationnement.

La modernité des lignes et des équipements de la Peugeot 508 SW semble devoir reléguer à distance la concurrence, comme la Renault Talisman Estate ou encore l’Audi A4 Avant, sans parler de la Skoda Superb ou de la Volkswagen Passat SW.

Accord idéal moteur/boîte

Quoique l’on veuille nous faire croire, le diesel n’est pas à enterrer de suite et c’est bien une motorisation de ce type, qui vous est proposée. Ce 4 cylindres en ligne de 1 997 cm3 développe 160 chevaux et offre un couple de  400 Nm à 2 000tr/mn. Le recours à une excellente boîte automatique à 8 rapports, vous rendra la conduite sereine avec des performances intéressantes, comme le kilomètre départ arrêté en 29,4 secondes et une vitesse maximale de 226 km/h, de quoi galoper sur les autoroutes…allemandes. Pour autant, les consommations demeurent bien maitrisées sur ce modèle, puisque nous relevons seulement 5,5 l/100km en cycle urbain, 3,8 l/100km sur route et 4,5 l/100 km en cycle mixte. Les rejets de CO2 s’établissent à 118 g/km.

Dynamisme et confort

Il est à noter que ce moteur sait se montrer discret à l’oreille, grâce à une insonorisation globale réussie. La boîte -douce et rapide- autorise tous les types de conduite avec bonheur (par sélecteur mode de conduite), alors que tout conducteur de ce modèle se montrera convaincu -voire séduit- par les qualités du châssis de ce break.

Incontestablement, Peugeot maitrise cet art, qui consiste à procurer un toucher de route très précis et à offrir, à la fois, un niveau de dynamisme et de confort, rarement atteint par la concurrence. Peut-être faudra-t-il intégrer le fait qu’en raison du tarage un peu ferme des suspensions arrière en vue de la compensation de la charge, il soit astucieux de ne pas rouler sans un peu de poids sur l’arrière, pour profiter pleinement des excellentes qualités routières de votre Peugeot SW.

Avec ce modèle, Peugeot, affirmant un style résolument modernisé, poursuit dans l’excellence du comportement routier. Starterre vous donne l’occasion d’accéder de manière fort raisonnable à un produit particulièrement abouti.

Découvrir tous nos modèles disponibles !

Alain Monnot | Crédit photographique : Gilles Vitry, Stephane Lecreux

AUCUN COMMENTAIRE