Opel Crossland X : un SUV urbain de plus dans un segment porteur

0
479

Opel Crossland X 1.5 D 102 ch Innovation

Tout le monde ne le sait pas mais l’Opel Crossland est le cousin germain du Citroën C3 Aircross avec lequel il partage et la plateforme et les motorisations. C’est bien ce que l’on appelle des mutualisations et donc des économies d’échelle, au risque parfois de se marcher sur les pieds en termes commerciaux. En effet, si le Crossland X efface le Meriva, il risque de piétiner également les plates-bandes de l’Opel Mokka.

En tout cas, ce Crossland X répond à cette forte demande pour les SUV citadins, qui retombera peut-être un jour. Pour autant, la concurrence sur ce segment reste surtout franco-française avec le Renault Captur et le Peugeot 2008.

Élégant et habitable

La ligne élégante de ce modèle Opel Crossland X n’est pas d’une originalité folle. Si l’on remarque les attributs d’un baroudeur (garde au sol surélevée, boucliers, élargisseurs d’aile et barres de toit), on cherche une véritable identité, tant l’avant ressemble à la proue d’un Mokka, la signature lumineuse est commune aux véhicules Opel et le pavillon flottant semble copié sur celui de l’Adam. De profil, le Crossland présente une large virgule en creux et met en évidence un vitrage important, laissant augurer une bonne habitabilité, malgré une longueur contenue à 4,21 m.

Effectivement l’espace à bord s’avère tout à fait honnête, tant pour l’espace aux jambes que pour la garde au toit. Le dossier de la banquette arrière modulable 40/60 permet de faire évoluer le volume du coffre entre  410 et 1 255 litres. Pour ce qui concerne la planche de bord, il ne faut pas s’attendre à autre chose que du très classique mais à l’usage rationnel. Matériaux et finition ne souffrent ici d’aucun reproche.

Performant et sobre

La motorisation de cette proposition fait appel à un moteur turbo diesel à 4 cylindres en ligne, installé en position transversale. D’une cylindrée  de 1 499 cm3, il développe 102 chevaux et offre un couple de 250 Nm à 1 750 tr/m. Associé à une boîte manuelle à 6 rapports, ce moteur à injection directe, présente des consommations, qui en étonneront plus d’un. En effet, en regard des performances (0 à 100 en 11, 7 secondes et 178 km/h de vitesse maxi) les chiffres laissent rêveur. Qu’on en juge plutôt : 4,7 l/100km en cycle urbain, 3,5 l/100km sur route et 4 l/100km en cycle mixte. De plus, les rejets de CO2 sont contenus à 104 g/km.

En position de conduite assez haute, votre Crossland X vous offrira un agrément appréciable, même si vous si pourriez souhaiter un peu plus de moelleux dans l’amortissement. En toute circonstance, vous bénéficierez d’un très bon grip et d’un bel équilibre global. La direction à assistance électrique se montrera précise et directe, alors que la boîte à 6 rapports et le freinage se hisseront à la hauteur de vos exigences.

En conduite urbaine, votre Crossland se débrouillera bien avec un rayon de braquage correct (11,20m), même si la largeur de 1,97 réclamera une certaine attention.

Des atouts incitatifs

Globalement, ce modèle Opel Crossland X compense la simplicité de sa présentation intérieure par un châssis efficace, des performances et des consommations remarquables. Ajoutons à cela une technologie embarquée intéressante et une bonne habitabilité, voilà bien des atouts pour inciter une famille à sauter le pas en prenant aucun risque ni d’usage, ni financier.

Découvrir tous nos modèles disponibles !

Alain Monnot | Crédit photographique : Gilles Vitry, Stephane Lecreux

AUCUN COMMENTAIRE