Après une actualité qui a fait le bonheur des salariés de Starterre, ces derniers décident de perpétuer à leur tour la générosité de leur employeur en mettant en place une action solidaire envers les plus démunis.

De l’envie de changer les choses à leur petite échelle germe l’idée d’initier une collecte pour rendre la vie un peu plus facile, ici, juste à côté de chez eux. Les Starterriens s’engagent alors auprès de l’Association Espace Créateur de Solidarités de Saint Fons.

h

100 petits quelques choses qui feront 100 élans de solidarité !

Les Starterriens connaissent leur chance de travailler aux côtés d’un employeur dont la philosophie de partage et d’altruisme les porte au quotidien. Et si pour eux, l’hiver n’est qu’un passage obligé aux bonnets et écharpes (et aux moufles occasionnellement), chacun a bien conscience que c’est un parcours du combattant qui commence pour 9 millions de personnes en France.

Sans avoir la prétention de pouvoir aider ces 9 millions de personnes, ils se lancent alors dans l’organisation d’une collecte solidaire. Une box est mise à disposition dans laquelle les salariés peuvent déposer un jour un paquet de pâtes, un autre jour des pots pour bébés, des livres, des vêtements, des jouets (…)

Le principe est simple : si chacun amène un petit quelque chose, ce sont 100 petits quelques choses qui feront 100 élans de solidarité !

Collecte bb Starterre

Les salariés de Starterre s’engagent auprès de l’association Espace Créateur de Solidarités

Le choix du partenaire social s’est porté sur L’association Espace Créateur de Solidarités (ECS), très active auprès des plus démunis sur la commune de Saint Fons. Une rencontre avec Cécile FAU, sa directrice, a permis de connaître leurs besoins et de transformer cette action en collaboration réfléchie et utile.

Les Starterriens ont ainsi découvert une association qui va bien au delà de la simple aide alimentaire aux plus démunis avec la création de lien social par l’apprentissage, l’entraide mutuelle, l’aide administrative, la culture (…) mais aussi l’implication de tout un chacun à différents niveaux d’interaction.

Espace createur solidarites

L’ECS c’est La Casaline, Les Jardins de l’Arsenal, La Bricothèque, La Recyclerie, l’accès à la Culture :

Une épicerie solidaire et citoyenne, où  les dons alimentaires sont revendus à des tarifs symboliques, où la qualité, l’achat engagé et l’apprentissage du « bien manger » sont également mis en avant avec des produits bios fournis par des distributeurs locaux

Deux fois par semaine la boutique ouvre ses portes pour vendre les dons matériels (vêtements, mobilier, vaisselle, déco…)

Des jardins familiaux et partagés, au pied d’un immeuble, dans une cour d’école, le moindre petit bout de terre est cultivé. Début en mars/avril avec les semis

Un espace dédié au prêt d’outils gratuit et à l’apprentissage du bricolage au travers d’ateliers pour apprendre à réparer ses appareils, son vélo, recycler ou coudre.

Un accès à la Culture, avec des sorties culturelles et artistiques collectives, des ateliers de création, prise de parole, écriture, photo, dessin entre autres

Autant de thèmes et d’occasions pour alimenter leur action solidaire. Les salariés de Starterre mettent alors en place une collecte à thème chaque mois avec l’accord et l’accompagnement de la Direction des Ressources Humaines et la bénédiction de la Direction.

Mais cet engagement va plus loin et différemment !

L’association est ouverte à tous. Tout le monde peut participer à son mode d’économie participative en faisant ses courses au marché bio avec la garantie de produits bios et locaux. Cela permet à l’ECS de réduire ses prix au bénéfice des plus démunis, de développer ce marché qualitatif et de permettre aux adhérents de se nourrir sainement. Le prêt gratuit des outils de bricolage est également ouvert à tous, moyennant une adhésion de l’ordre de quelques euros par an.

L’ECS a également besoin de bénévoles pour transmettre leur savoir lors des ateliers, pour participer aux collectes de la Banque Alimentaire, pour trier les vêtements à la Recyclerie par exemple. Chez Starterre, certains salariés ont émis le souhait d’apporter leur aide et M. Brissaud s’est engagé à les libérer quelques heures par mois sur leur temps de travail dans ce but.

C’est une autre forme d’investissement qui vient s’ajouter aux trois collectes déjà remises à l’association. La première alimentaire est arrivée à brûle pourpoint avec l’entrée de l’hiver, la seconde était destinée à faire plaisir pour Noël avec des petits cadeaux et des mets festifs tandis que la dernière était pleine de douceur sur le thème les bébés.

Merci à chacun d’entre vous de votre générosité !

Crédits Texte / Photos
NatCordeaux

AUCUN COMMENTAIRE