MINI Countryman Cooper SD ALL4 190 ch BVA John Cooper Works

De face, on peine à identifier un changement, la nouvelle Mini Countryman affichant toujours une grosse calandre avec des phares immenses. De profil par contre – tout en reconnaissant forcément un air de famille – on s’interroge sur un changement évident dans les proportions de l’auto. Effectivement, cette nouvelle génération, conçue à partir d’une feuille blanche, fait appel à une plateforme commune avec les BMW x1 ou Série 2 Active Tourer et de ce fait, a pu effectuer une belle mue en gagnant 20 centimètres en longueur, ce qui change tout … ou presque.

Dimensions accrues et style à part

La Mini Countryman conserve bien entendu son style un peu décalé, ses rondeurs et son inspiration très british. Même si pour accréditer l’idée que vous allez prendre possession d’un petit baroudeur, vous noterez la présence de barre de toit, de passages de roues proéminents d’une jupe avant protégée, d’un bouclier arrière adapté et d’une garde au sol assez importante. De plus, sur notre proposition vous avez affaire à la version 4 roues motrices All4.

A l’évidence, l’allongement a profité à l’amélioration de l’espace dévolu aux passagers arrière. Ainsi, la famille peut trouver place sans difficulté d’autant mieux d’ailleurs que la banquette coulissante autorise un réglage longitudinal sur 13 centimètres. Par ailleurs, les sièges avant sont à réglages électriques à mémoire. Comme avec la nouvelle plateforme 3 cm ont été également gagnés en largeur, l’habitabilité s’en trouve améliorée en termes d’espace aux coudes. Autre bénéficiaire de cette approche 2017, le coffre voit son volume porté à 450 litres (contre 350 auparavant), alors qu’il peut atteindre 1390 litres autorisant des chargements encombrants.

A l’intérieur, même si la planche de bord change sensiblement, vous retrouverez ce charme à l’anglaise avec le grand écran circulaire (tactile) central, ce compteur original et ces  boutons du genre basculeurs d’avion, le tout traité de manière aguicheuse et flatteuse.

Sur notre proposition, vous serez en plus gâtés avec de nombreux équipements- habituellement optionnels qui agrémenteront votre vie à bord (toit ouvrant panoramique, sièges chauffants, sellerie cuir, haut-parleurs HI-FI, Mini Connected et navigation pro…)

Un diesel performant, comportement rassurant

Pour la motorisation, il est fait appel ici à un 4 cylindres en ligne, diesel-turbo de 1 995 cm3, développant 190 chevaux et offrant un couple -plus qu’important- de 400 Nm !

Gros intérêt en termes d’agrément de conduite, ce moteur puissant et coupleux,  est associé à une boîte automatique à 8 rapports. La fonction 4 roues motrices se trouve en permanence activée même si en roulage sur des chaussées offrant une résistance au roulement standard, la puissance est transmise à 100% aux roues avant. En cas de chaussée glissante, la répartition s’opère automatiquement sur les 4 roues, de manière très efficace et rassurante.

Ainsi dotée votre Mini Countryman aurait pu conserver son caractère vif et très directif, cela aurait été sans compter sur cette volonté de se tourner vers les familles. Ainsi donc, on a assagi le comportement en assouplissant les suspensions. Malgré tout, vous saurez profiter de cette position de conduite particulière, d’une boîte absolument épatante, d’une direction précise et d’un freinage efficace, pour transporter la petite famille dans des conditions de confort et de sécurité optimales.

Au niveau des performances, vous ne serez bridés que par la raison et le respect des limitations sachant que la vitesse maxi s’établit à 220 km/h avec un 0 à 100 km, atteint en 7,4 secondes !

Pour autant, la consommation ne s’envole pas de manière déraisonnable. Selon les normes Euro 6, on note : 5,4 l/100 km en cycle urbain, 4,6 l/100 km sur route et 4,9 l/100 km en cycle mixte.

Si vous cherchez un SUV original, fun et sympathique, qui puisse transporter la famille de la meilleure des façons, n’hésitez pas, nous avons le produit que vous souhaitez.

Découvrez les Countryman disponibles
sur www.starterre.fr !

Alain Monnot | Crédit photographique : Gilles Vitry, Stephane Lecreux

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE