Mercedes, comme d’autres constructeurs, n’entendait pas être absent du segment porteur des SUV. La firme à l’étoile n’a donc pas hésité à surfer sur son excellente base fournie par la berline Classe A, pour la faire évoluer, comme par magie, vers un SUV compact.

Un design charismatique

En effet, il aura suffi presque d’un coup de baguette magique pour faire apparaître une auto plus haute, un peu plus large et, surtout, plus longue. Bénéficiant aussi d’un nouveau dessin du hayon et des portes arrière et se voyant dotée de protection d’ailes et de sabots, notre proposition, montée en jantes de 18 pouces, n’hésite pas à montrer ses muscles, en l’occurrence ses flancs sculptés et ses hanches rebondies. Sur ce marché concurrentiel à souhait du SUV, Mercedes se place en position de force grâce au coup de cœur que peut générer son design charismatique.

A bord, vous ne serez pas déçus non plus. Vous trouverez la planche de bord de la Classe A avec un habillage cossu, le volant à jante épaisse, les buses d’aération circulaires chromées et l’écran multimédia central bien en vue, dont la commande à mollette se trouve entre les sièges. Ceux-ci recouverts de simili-cuir, se montrent vastes et accueillants, tant à l’avant qu’à l’arrière où l’espace disponible pour les jambes s’avère plus que confortable. Le coffre n’est pas en reste avec ses 421 litres et un accès facile.

Nombreuses options incluses et plaisir de conduire

Comme souvent sur les voitures allemandes, il est important de dresser un petit inventaire des options dont vous disposerez pour le prix annoncé. Les projecteurs bi-xénon et les feux à LED rivalisent d’efficacité avec la climatisation automatique bi-zone ou encore, le système de navigation Garmin Map Pilot avec l’information du trafic en temps réel. Lunette et vitres arrière teintées, aide au stationnement avec radars avant et arrière, jantes alliage 18 pouces et peinture métallisée, complètent idéalement l’équipement déjà riche de votre futur GLA.

Sur notre modèle, la motorisation est confiée à un diesel turbo à 16 soupapes de 2 143 cm3, développant 136 chevaux et offrant un couple généreux de 300 Nm, à seulement 1400 tr/min. Pour une auto somme toute assez lourde (1 505 kilos), le choix du diesel s’avère pertinent, permettant d’exploiter cette puissance dès les bas régimes avec la boîte manuelle à 6 rapports, bien étagés.

Au volant vous serez très vite à l’aise avec votre GLA, dynamique et rigoureux dans son comportement.

Avec une direction précise offrant un bon ressenti de la route, un roulis bien maîtrisé par un châssis efficace et un freinage mordant et endurant, vous prendrez bien du plaisir à conduire.

Même avec un amortissement raffermi, la suspension conserve suffisamment de souplesse pour ne pas altérer le confort général.

Bien sûr, même si le GLA affiche des airs de baroudeurs, vous ne disposez pas ici d’une version 4×4. Il n’en reste pas moins que vous apprécierez de rouler confortablement à bord d’une voiture élégante, docile et sûre, offrant une excellente position de conduite et un comportement routier de choix. Vous ajouterez à cela une consommation en cycle mixte contenue à 4,3 l/100kms, selon les normes Euro 6 et un prix tout à fait exceptionnel, en regard du niveau d’équipement proposé. Voilà bien des arguments pour ne pas hésiter à nous appeler.

Mercedes a constitué une gamme très riche pour répondre à tous les besoins. Avec le GLAil est de bon ton de s’opposer à l’Audi Q3 ou au X1 de BMW. Tout est question de goût, de ligne et d’ambiance. En deux roues motrices, ces trois concurrents ne peuvent prétendre qu’à jouer les baroudeurs des villes.

Le GLA Mercedes, plus chic que la Classe A, dont il est dérivé, tiendra ce rôle à merveille et vous transportera fort bien, partout ailleurs…

Découvrir tous les GLA disponibles

Alain Monnot | Crédit photographique : Gilles Vitry

AUCUN COMMENTAIRE