Volkswagen Golf : la saga de légende qui a marqué l’industrie automobile

0
93

Comment poursuivre notre série Legends by Starterre sans nous intéresser à la Volkswagen Golf ? Lancée en 1974, elle a rencontré un succès de taille quasi immédiatement et a traversé les générations jusqu’à devenir le modèle culte que l’on connaît aujourd’hui. Après 50 ans d’existence, celle qui aurait dû se dénommer « Blizzard » s’est imposée comme un élément prédominant du paysage automobile français. Décryptage de cette série à succès.

La Volkswagen Golf, voiture culte depuis 1974

Le commencement d’une nouvelle ère

L’histoire de la Golf est étroitement liée à celle d’une autre voiture de légende, la Coccinelle. Nous sommes au début des années 1970, le modèle phare du constructeur Volkswagen s’est vendu à plus de 21,5 millions d’exemplaires. Seulement voilà, son succès commence à s’essouffler. Design peu moderne, performances moindres par rapport aux nouveaux modèles de l’époque, tenue de route qui laisse à désirer… la Coccinelle est vieillissante et il faut la remplacer rapidement. C’est donc à la Golf que revient cette lourde tâche.

1973, le premier choc pétrolier éclate et en quelques mois, le prix du baril est multiplié par quatre. L’industrie automobile est mise à rude épreuve et le constructeur de Wolfsburg n’y échappe pas, d’autant plus que « l’après Coccinelle » n’a pas été bien anticipé. Heureusement, le 29 mars 1974, la production de la Golf débute et va permettre à la marque d’éviter le pire

histoire Volkswagen Golf

Un défi de taille relevé avec brio

Malgré la mission complexe qui lui incombe, la Golf a tenu ses promesses. Conçue par le designer italien Giorgetto Giugiaro, son lancement a l’effet d’une petite révolution dans la sphère automobile française. Dotée d’un intérieur sobre, ses lignes sont modernes et équilibrées. La Golf devait également être pratique et facile à conduire, pari tenu.

Mais la vraie rupture réside dans son moteur 4 cylindres à traction avant, qui marque l’avènement du moteur à l’arrière chez Volkswagen. À cela s’ajoute un format compact (3,70 m de long), une carrosserie 3 ou 5 portes et un comportement plus facile que la Coccinelle, qui séduisent les foules. Et pour preuve, il lui a fallu moins de deux ans pour atteindre le million d’exemplaires vendus. La saga Golf est lancée.

Loin de se reposer sur ses lauriers, le constructeur continue d’innover et sort, dès la première génération, des dérivées. Volkswagen inaugure le segment des sportives avec la GTI en 1976. Elle arbore déjà la célèbre sellerie à carreaux encore utilisée aujourd’hui et intègre un moteur 1,6 litre à injection développant 110 ch.

Golf GTI

En 1979, la marque sort également une version cabriolet, qui ne rencontrera pas le même succès, ainsi que la première version diesel. La Golf se vend si bien qu’elle ne sera remplacée que 9 ans plus tard, avec près de 7 millions d’unités écoulées.

Le début d’une longue saga

Qui n’a pas en mémoire des virées en Golf entre amis ou en famille ? Au fil de ses 8 générations, la Golf s’est progressivement ancrée dans le panorama automobile français, jusqu’à en devenir incontournable. Toutes les générations ont en effet connu un succès certain, en particulier la Golf 4, qui a permis à la nouvelle star de Volkswagen de battre le record de ventes de la Coccinelle.

Cet engouement prolongé pour la Golf s’explique par la continuité et la cohérence de son style au fil des années. S’il n’y a pas eu de réelle rupture dans le design, Volkswagen a su innover et intégrer de nombreuses évolutions en matière de technologie et de sécurité. La Golf 2 a par exemple été dotée du freinage ABS et de la direction assistée. Les airbags et le régulateur de vitesse ont ensuite fait leur arrivée sur la Golf 3. C’est sur la 4e génération du modèle que Volkswagen a lancé sa boîte de vitesses double embrayage, aujourd’hui présente dans toute la gamme. Quelques années plus tard, la marque poursuit son électrification (après la sortie de la e-Up), avec l’arrivée de la Golf 7 GTE hybride rechargeable et de la e-Golf 100 % électrique.

Volkswagen Golf GTE

Si rien n’était joué pour la Golf lors de la première sortie d’usine en mars 1974, 48 ans plus tard, le modèle devenu emblématique a atteint les 38 millions d’exemplaires vendus. C’est ce qu’on appelle une succession réussie !

AUCUN COMMENTAIRE