Guide d’achat – Comment bien choisir sa citadine ?

Après vous avoir proposé des guides d’achat pour bien choisir son SUV, son pick-up ou encore son monospace, nous vous proposons de changer totalement de gabarit avec les minis, les toutes petites, les rikiki – mais si prisées – citadines !

Retour dans les années 70’s… Renault ouvre le bal des citadines avec la légendaire R5, réinventée quelques années plus tard avec la Twingo rapidement suivie par la petite révolution Smart, initiée par Swatch et Mercedes. Aujourd’hui, d’évolution en évolution, la citadine a su s’adapter aux usages des utilisateurs et, à prestations équivalentes (ou presque), il devient difficile de faire un choix parmi tous les modèles proposés. Nous allons donc essayer de déblayer un peu le terrain avec quelques conseils pour bien choisir votre citadine.

Bien choisir sa citadine

La citadine, voiture préférée des Français depuis plus de 10 ans

Selon le CCFA (Comité des Constructeurs Français Automobiles), les citadines représentent 54 % des voitures neuves vendues en France. C’est un peu plus que la moyenne européenne qui avoisine les 40 % et beaucoup plus que les ventes en Amérique du Nord où on est à moins de 8 % du marché. En revanche c’est beaucoup moins que le Japon ou la Corée du Sud où les rues sont peuplées de petites voitures (77 %) !

Les citadines représentent donc le segment le plus vendu en France. En 2017, bien qu’ils aient le vent en poupe, les SUV dépassaient à peine les 300 000 immatriculations tandis que les voitures de ville atteignaient les 585 000 immatriculations.

Cocorico du jour : les marques françaises ont la part belle avec les 3 constructeurs historiques (Renault, Citroën et Peugeot) qui placent 7 de leurs modèles parmi les 10 meilleures ventes en France. Sur le podium des citadines, chacun la sienne !

  • La Clio IV de Renault est la voiture la plus vendue en France depuis 2013 avec plus de 116 615 modèles immatriculés en 2017.
  • La Peugeot 208 dont on dit qu’elle laissera la place à une nouvelle génération en 2019 est sur la deuxième marche avec 97 664 immatriculations sur la même période.
  • La nouvelle Citroën C3 tire bien son épingle du jeu avec 71 926 ventes.

Citadines des villes, citadines des champs

Mais pourquoi un tel engouement pour ces petites voitures ? Il suffit de poser la question aux citadins pour recevoir en réponse quantité d’adjectifs qualitatifs : maniable, pratique, économique et abordable sont ceux qui reviennent le plus souvent avec en tête le fameux “facile à garer ” argument imparable de ce segment.

Acheter une citadine est donc un choix de facilité d’utilisation en ville mais ce n’est pas qu’un choix strictement urbain. De plus en plus d’acheteurs vivant en milieu rural et/ou préoccupés par l’impact environnemental des déplacements motorisés sont attirés par les consommations peu élevées de ces voitures, par les efforts des constructeurs côté émission de CO2 ainsi que par l’apparition des nouvelles citadines hybrides ou électriques.

Les qualités des citadines :

  • Elles sont faciles à garer et à manoeuvrer avec leurs dimensions réduites (2,50 à 3,60m pour les “mini-citadines” et jusqu’à 4.05m pour les “polyvalentes”).
  • Elles revendiquent une consommation réduite compte tenu de leur poids plume et de leur puissance limitée.
  • La conduite en ville sollicite plus la mécanique des voitures, la citadine demande donc un entretien plus régulier mais beaucoup moins onéreux.
  • La conduite en boîte de vitesses automatique est agréable en ville et permet de réaliser des économies réelles de carburant. Elles sont pourtant peu disponibles sur ce segment.
  • Côté sécurité, on est bien loin des R5 de nos parents et grands-parents… Les normes imposées par l’Union Européenne rendent les véhicules d’aujourd’hui beaucoup plus sûrs (ABS et ESP désormais obligatoires sur tous les véhicules neufs).
  • Elles se revendent généralement très bien sur le marché de l’occasion.

Les désagréments des citadines :

  • Même si elles sont mieux équipées aujourd’hui, elles n’en restent pas moins parmi les plus légères. La nouvelle génération de citadines est fabriquée en acier UHLE (ultra-haute limite élastique) qui améliore leurs performances mais gardez à l’esprit que vous y serez quand même moins bien protégés que dans une berline, un SUV ou autre, en cas de choc.
  • L’habitacle est petit, sans possibilité de modularité.
  • Le coffre est peu volumineux.
  • Les performances restent modestes et on trouve rarement des moteurs puissants sauf chez les “sportives”.
  • La modernité a un coût. Les équipements des citadines se rapprochent de plus en plus de ceux d’une berline et font que le prix d’entrée est parfois élevé pour une si petite voiture sans en avoir le confort.

Bien choisir sa citadine pour conduire en ville mais pas que…

Les utilisateurs de petites voitures sont en général les citadins, les jeunes conducteurs, les célibataires et les couples sans enfant ou 2 maximum. Mais les usages varient…

À l’origine, le terrain de prédilection de la citadine est les rues et ruelles de la ville. Son faible encombrement (2,50 à 4m) permet de la garer facilement. La palme d’or revient d’ailleurs à la Smart qui se gare partout.

Peu coûteuse en entretien et en carburant, elle répond également souvent à un besoin spécifique, comme une seconde voiture, pour faire de petits trajets quotidiens ou encore un faible kilométrage annuel.

Aussi, pour bien choisir votre citadine, déterminez quel sera votre usage principal :

  • Votre problématique est de vous garer en ville, facilement et dans de petits espaces ? Optez alors pour une “mini-citadine” dont la longueur ne dépasse pas 3,60m.
  • Vous prenez souvent l’autoroute ? Il vous faudra alors un peu plus de puissance et vous choisirez alors une motorisation supérieure voire une “citadine sportive”.
  • Si votre priorité est votre engagement pour la planète, pensez à la citadine hybride ou électrique.
  • Enfin, si vous cherchez un véhicule urbain mieux équipé; si vous avez besoin d’un peu plus de place dans le coffre et l’habitacle ou d’une 5 portes. La citadine polyvalente est un bon compromis.

Décryptage des différents styles de citadines

  • Les mini-citadines

Ce sont les plus petites des citadines comme les Peugeot 108, Smart, Renault Twingo, Citroën C1, Ford Ka, Fiat 500, Toyota Aygo ou encore Volkswagen Up! (…)

Très petites et souvent faiblement motorisées, ces mini-citadines se faufilent dans les ruelles les plus étroites. Leur principal intérêt est la facilité de stationnement grâce à leur faible encombrement et à leur rayon de braquage. Plus aucune place de stationnement ne leur échappe, quitte pour certaines à se garer dans la largeur, u̶n̶e̶ ̶m̶a̶u̶v̶a̶i̶s̶e̶ ̶h̶a̶b̶i̶t̶u̶d̶e̶ un style inventé par les Smart. Il ne faudra pas attendre plus de ces mini – voire rikiki – véhicules. Elles sont conçues pour un usage strictement urbain et ne seront pas performantes sur les autoroutes ou les longues distances.

  • Les citadines polyvalentes

Les citadines polyvalentes connaissent un grand succès et sont les citadines les plus vendues en France : Citroën C3, Renault Clio, Peugeot 208, Dacia Sandero, Ford Fiesta, VW Polo, Nissan Micra, la Mini (…)

Plus longues – sans toutefois dépasser les 4,05m – plus spacieuses, mieux équipées et souvent en version 5 portes, les citadines polyvalentes sont idéales pour les familles qui vivent en ville. Mais attention : à condition de ne pas avoir plus de deux enfants car l’habitacle et les places arrières ne sont pas extensibles! Plus robustes et un peu plus puissants, ces véhicules sont également plus confortables. Cela en fait de parfaites citadines également capables de réaliser de longs trajets en dehors des zones urbaines.

  • Les citadines sportives

On retrouve dans cette catégorie des citadines plus sportives dans des versions haut de gamme en terme d’équipements et plus performantes en terme de motorisation. Ainsi, l’Audi A1 devient S1, la Mini se transforme en Cooper S et John Cooper Works, la Swift Sport est la version sport de la Swift, et également 208 GTi, Ibiza Cupra, Clio RS et Twingo GT, Smart Brabus (…)

Avec les citadines sportives, les constructeurs ont pensé à ceux qui aiment les voitures un peu nerveuses. Tout en restant de taille modeste adaptée à la circulation en ville, ces petites voitures puissantes sont dynamiques et attirent un public jeune.

  • Les citadines hybrides et électriques

Le marché automobile des hybrides et des électriques n’est pas très développé en France et les citadines n’échappent pas à la règle même si elles gagnent régulièrement en parts de marché. On retrouve dans cette gamme les Toyota Yaris, Renault Zoé ou Twizy, BMW i3, Citroën c-Zéro (…)

Acheter une citadine est déjà en soi une solution économique. Acheter une citadine hybride ou électrique c’est aller encore plus loin. C’est la combinaison parfaite entre économie et écologie. Dans le cadre d’un usage en ville, la citadine est celle qui utilise au mieux les capacités de la technologie hybride ou électrique : en dessous de 50km/h (limite en ville) c’est le bloc électrique qui prend le relai, d’où une économie de carburant non négligeable. Mais pas que… Ces véhicules propres nécessitent peu d’entretien. Entretien qui coûte entre 15 % et 25 % moins cher que sur un véhicule diesel (peu de changement de pièces). Tiercé gagnant sur toute la ligne !

Sempiternelle question du choix entre essence ou diesel

Sempiternelle réponse : si votre kilométrage annuel est inférieur à 15 000 kilomètres, ne choisissez pas un moteur diesel. Et c’est encore plus vrai si vous roulez exclusivement en ville. Les injecteurs, turbo et filtre à particules de ces moteurs s’encrassent plus vite sur les petits trajets et ont besoin de longues distances à une vitesse soutenue et régulière pour se décrasser. Longs trajets que vous ne ferez jamais…

En choisissant un moteur essence (moins bruyant que le diesel) vous gagnerez également en confort silencieux. Il vaut mieux prêter attention à la puissance du moteur qui ne doit pas être trop faible même pour une petite voiture. Quant à l’économie liée au prix du carburant, l’écart se réduit de plus en plus vite…

Attention, la fin des moteurs diesel n’est pas une légende urbaine. Plusieurs constructeurs ont d’ores et déjà annoncé l’abandon progressif des versions diesels. Depuis ces derniers mois, certains modèles ne sont déjà plus renouvelés dans cette version comme par exemple l’Opel Corsa diesel qui a été arrêtée en juin 2018.

Citadine d’occasion ou citadine neuve ?

Comme toujours, votre budget orientera votre choix vers l’achat d’une citadine neuve ou d’occasion. En règle générale, les citadines font de bonnes occasions car elles sont pour la plupart bien entretenues (leur plus gros défaut reste l’état de la carrosserie, stationnement en ville oblige). Vous pourrez trouver sur le marché de bonnes affaires à partir de 3 000 euros. Mais dans cette catégorie de véhicules, l’occasion peut se révéler moins rentable que le neuf. Par exemple, pour les petits budgets, Dacia propose la Sandero à moins de 8000 euros neuve avec les garanties constructeur qui l’accompagne.

Trouvez votre citadine !

  • Vous recherchez une citadine pas chère ?

Avec un prix d’entrée à moins de 8000 euros, la Dacia Sandero est la mieux placée de ce segment. Viennent ensuite (dans le désordre) les Ford Fiesta, Citroën C3 ou Renault Twingo (la plus économe) qui offrent pour un prix très abordable avec une gamme complète de motorisation et des équipements intéressants.

Les bonnes affaires du moment seront la Seat Ibiza dont le constructeur a baissé le prix début 2018 de 1000 euros sur certaines versions ainsi que l’Audi A1 qui vit ses derniers mois de commercialisation et que l’on trouve donc à des tarifs un peu plus abordables.

Notez que parmi les plus chères en entrée de gamme, on retrouve les Honda Jazz, Mini 5 portes, Renault Clio, Volkswagen Polo, Peugeot 208 et Toyota Yaris. Un prix pas toujours justifié par les prestations proposées.

  • Vous recherchez une citadine agréable à conduire et maniable en ville ?

Avec un habitacle silencieux, confortable, pensé pour les grandes jambes et avec malgré tout des dimensions suffisamment réduites pour être pratiques et maniables en ville, certaines citadines offrent avec un bon rapport habitabilité/encombrement. C’est le cas des Toyota Yaris, Seat Ibiza, Peugeot 208, Ford Fiesta, VW Polo, Skoda Kabia.

La palme revient à la Citroën C3 réputée pour être la plus agréable à conduire grâce à ses suspensions souples et avoir le confort le plus moelleux de sa catégorie. Tandis que la Clio – voiture préférée des français – tire son épingle du jeu malgré un confort plutôt ferme grâce à une bonne tenue de route et surtout une version diesel particulièrement silencieuse.

La Suzuki Swift Hybrid SHVS quant à elle propose un Start & Stop qui se déclenche en dessous de 12 km/h avec un redémarrage particulièrement doux procurant une expérience de conduite économe et des plus agréables.

  • Vous recherchez une citadine plus familiale ?

Les constructeurs ont très vite compris que les citadines ne seraient pas réservées qu’aux célibataires et ont développé leur gamme avec des voitures polyvalentes convenant parfaitement à des familles avec enfants.

De quoi une famille a besoin pour aller vers ce segment ?

  • De 5 portes, plus pratique avec des enfants (Clio break, Mini, Skoda Fabia break…). D’ailleurs, on assiste à la disparition progressive des déclinaisons en 3 portes (Micra, Ibiza, Swift, Polo et 208 depuis juin 2018) au bénéfice des versions 5 portes.
  • D’un coffre plus grand. La Kia Rio a un bel espace arrière et un vaste coffre. Dans leur déclinaison break, la Clio Estate et la Skoda Fabia Combi offrent des coffres imposants (respectivement 433 et 530 litres). En revanche la Mini 5 portes qui se veut familiale conserve un espace et un volume de coffre mini malgré ses 16 cm supplémentaires. On privilégiera alors une version Clubman.
  • De la modularité de l’espace arrière pour le confort des jambes des passagers arrière mais aussi pour agrandir le coffre selon les besoins. Qualités que l’on retrouve sur la Honda Jazz par exemple dont les volumes se rapprochent d’une berline compacte.

Conclusion, même si les citadines sont de plus en plus grandes, modernes et bien équipées, on ne peut pas avoir la citadine mini rikiki pour se garer partout et en même temps avoir un vaste coffre et 3 places à l’arrière pour les enfants. Tout est affaire de compromis ! Les plus grandes et les plus sportives ont des motorisations qui permettent de faire des trajets extra-muros. Les plus petites se garent facilement et sont économes. C’est pour cela qu’il est important de déterminer votre usage et vos priorités avant de bien choisir votre citadine.  

Découvrez notre sélection de citadines
sur www.starterre.fr

Crédits Texte / Photo
NatCordeaux / Starterre

AUCUN COMMENTAIRE