La saison démarre fort pour le team de cross triathlon soutenu par Starterre avec le Xterra Grèce 2018 !  Cette première étape du challenge du Xterra Europe se déroulait en Grèce le 29 avril dernier. C’était l’occasion pour le TeamTvert d’y vivre un moment incroyable avec 2 victoires2 Arthur sur le podium ! [ Heureusement pour les autres que l’équipe ne compte pas un troisième Arthur 😉 ]

Rencontre avec Arthur Forissier, 23 ans, triathlète depuis 6 ans déjà et vainqueur de ce premier Xterra.

Xterra Grèce 2018 Arthur Forissier

Bonjour Arthur et félicitations pour cette première place au Xterra Grèce 2018 ! On a envie de te dire “pas trop dur cette reprise ?”… Mais on imagine aisément que cette victoire est très certainement le prix d’un entraînement intensif ?

Bonjour, et merci ! Oui bien sûr, cela m’a demandé pas mal d’heures d’entraînement pour en arriver là et c’est une sacrée satisfaction d’avoir pu gagner cette première compétition en Grèce !

Monter sur le podium est toujours un moment incroyable. En plus de la satisfaction personnelle, gagner la première épreuve en début de saison redonne forcément confiance et motivation pour la suite ! Cela me montre que je suis sur la bonne voie. Grâce à cette victoire, je vais pouvoir retourner m’entraîner avec le plus grand des plaisirs et encore plus motivé !

« La performance est multifactorielle »

Xterra Grèce 2018 Arrivée

De très grosses pointures disputaient également la course, qu’est-ce qui a fait la différence à ton avis ?

Héhé 😉 je ne vais pas dévoiler tous mes petits secrets non plus !

Plaisanterie mise à part, honnêtement, il m’est assez difficile de répondre à cette question… Même si j’ai une idée de ce qui a bien marché pour moi, je ne sais pas ce qui a moins bien marché pour les autres 😉 Je pense que la performance est multifactorielle et une chose est sûre, je me sentais très en forme depuis quelques temps ! Quand le physique va, cela joue énormément sur le mental et donc sur la confiance.

Sur la start-list, celui qui me faisait le plus peur était Marcello Ugazio. Il m’impressionne à chacune de ses courses et m’avait déjà battu. Au final, j’étais tellement focalisé sur lui que j’en ai presque oublié les autres qui pourtant ne sont pas des lapereaux de trois semaines…

Malgré tout, assez ironiquement, pendant tout le parcours, et même dans l’eau qui n’est pas mon domaine de prédilection, j’avais l’impression de maîtriser la course. Je savais que c’était possible de gagner ce jour-là.

Au début de la course à pied, quand nous étions encore 4 ou 5 en moins de 20 secondes, je me suis dit que je n’avais rien à perdre. J’ai donc essayé d’accélérer dans la bosse et cela m’a permis de grappiller quelques secondes d’avance. Ensuite, je n’ai plus eu qu’à gérer cette avance et les encouragements d’une spectatrice m’ont donné des ailes ^^

« J’ai toujours la même volonté d’aller au bout ! »

Prochaine course, le Xterra Italie ? La préparation est-elle différente ? Vas-tu courir cette course dans un état d’esprit différent avec cette première victoire en poche ?

h

Oui, tout à fait ! Le prochain Xterra se passe en Italie. Le site de la course est un peu la donnée inconnue pour moi, contrairement au terrain grec que je connaissais déjà. Mais comme nous allons y aller en pick-up, nous pourrons prendre tout le matériel nécessaire et nous adapter sur place en fonction du terrain.

La préparation quant à elle n’a foncièrement pas changé si ce n’est un peu moins de volume. Je cours toujours plus ou moins avec le même état d’esprit et j’ai toujours la même volonté d’aller au bout !

La confiance est quelque chose qui se travaille et s’alimente. Cette première victoire m’a fait énormément de bien mais au final, ce qui va le plus changer, c’est le regard des autres sur moi.

« À VTT, je me sens comme un gamin dans une piscine à balles ! »

Xterra Grèce 2018 Arthur Forissier VTT

Quelle est l’épreuve sur laquelle tu es le moins en confiance et celle sur laquelle tu te sens “a winner” ?

Comme je le disais un peu plus haut, au risque de vous surprendre, c’est dans l’eau que je me sens le moins à l’aise. J’aime bien nager, c’est même agréable quand l’eau n’est pas trop froide… Mais je ne ressens rien et je n’arrive donc pas à être efficace. Avec l’investissement que j’y mets, c’est un peu frustrant.

À l’inverse, à VTT, je me sens comme un gamin dans une piscine à balles ! Je trouve ça tellement ludique et facile… On va beaucoup plus vite à vélo et la sensation de vitesse est assez grisante !

Peux-tu nous dire ce que le TeamTvert t’apporte dans ton quotidien de sportif ?

Ce qu’il y a de mieux avec le team, c’est qu’ils sont toujours 5 à me rappeler ce que je dois faire un peu avant la deadline. Cela permet de ne pas oublier de s’inscrire, de renvoyer des papiers etc. Au niveau de la gestion des déplacements, je suis devenu un gros assisté et c’est tellement agréable !!

L’autre côté agréable, c’est, qu’avec nos partenariats, on a accès à du matériel dont je n’osais même pas rêver il y a trois ans !! Que ce soit les combinaisons, les roues, les vélos, ou les pick-up, je suis prêt à vendre un rein pour les garder !

Après… J’avoue, le team manager nous donne des devoirs de temps en temps 🙁 Je n’ai pas encore trouvé la combine pour les esquiver, mais j’y travaille !

h

Tu es très attaché à la lutte antidopage dans le sport. Peux-tu nous en parler ?

Je suis inscrit depuis un mois environ maintenant sur un programme appelé Quartz. Le principe est simple : je me géolocalise et je dois effectuer des analyses sanguines inopinées.

La particularité de ces analyses est que l’on ne cherche pas de substances interdites, mais juste une multitude de valeurs et de taux… Tous les résultats sont analysés par le médecin qui me classe alors en profil normal, suspect, dopé ou malade suivant les valeurs.

L’enjeu est donc double : cela permet à la fois à un médecin de surveiller mon état de santé, et l’évolution de mes différents paramètres. Au final, les évolutions anormales de ces paramètres sanguins, normalement relativement stables, peuvent révéler la prise de produits interdits.

h

Merci beaucoup pour ta participation à cette interview. Encore bravo pour cette belle victoire au Xterra Grèce 2018 et nous n’en oublions pas moins Arthur Serrières et sa 3ème place bien méritée elle aussi ! Félicitations à lui !

Nous vous souhaitons à tous bonne chance pour les courses suivantes que nous suivrons avec grand intérêt.

Interview : NatCordeaux
Crédit Photos : Joanna De Silva & Gilles Vitry

AUCUN COMMENTAIRE